Tag Archives: Thomas Turine

Dire

“Dire ce Qu’on ne pense pas dans des langues qu’on en parle pas”, de Bernardo Carvalho, mis en scène par Antonio Araujo du Teatro Da Vertigem de Sao Paulo, c’est dès ce mardi 27 à la bourse de Bruxelles.

Vous le retrouverez ensuite au Festival d’Avignon 2014, à l’Hotel des Monnaies !

en guise d’aperçu :

 

Dire ce qu’on ne pense pas dans des langues qu’on ne parle pas

Ma nouvelle et future création pour le 27 mai 2014, dans la Bourse de Bruxelles,

avec le metteur en scène Antonio Araujo et le Teatro Da Vertigem, de Sao Paulo !!

à ne rater sous aucun prétexte !

Produit par le Théâtre National, le Festival d’Avignon et Villes en Scène.

Les métamorphoses de Kefar Nahum

Durant l’été 2010, le Théâtre des Doms, à Avignon à accueilli Kefar Nahum. Chaque jour, durant 20 jours, une improvisation d’échauffement et de réglages pré-spectacle. De cette série d’enregistrements, voici un album à venir, de six morceaux tournant autour de Kefar Nahum, mais totalement au coeur de ses pulsions.

HO : prochaine écoute au “Gouter Sonore” Dimanche 9 juin 2013

Natalia Sardi..

Comme il fera extrêmement beau dehors, vous aurez certainement un irrésistible désir de bulles, de vent et d’eau, de profonde fraîcheur en quelque sorte, mais comme vous serez à Bruxelles et pas en Islande, vous devrez alors immanquablement écouter “HO”. Et rassasiés, vous serez enfin prêt à écouter les pièces radiophonique de Wendy Van Wynsberghe, Charo Calvo, Anne Penders et Olivier Toulemonde.
Mais qu’est-ce que c’est “HO” ?. C’est là.
Bonne journée.

Thomas Turine

mommenVF-1

Le Salon Mommen et l’atelier de création sonore radiophonique
ont le plaisir de vous inviter à une séance d’écoute collective à l’heure du goûter,
le dimanche 9 juin à 16h.

Gâteaux, biscuits, pâtisseries façon auberge espagnole ))

Au programme :
* Le sonneur de pierre de Olivier Toulemonde – 24min55s
En suivant Tony Di Napoli dans son atelier, nous partons à la rencontre d’un homme qui a consacré sa vie à l’art de faire sonner les…

View original post 520 more words