Les oiseaux

Les Oiseaux / Transpositions Musicales
Guitare électrique: Pierre Delcourt
Guitare classique amplifiée: Malena Sardi
Violon: Sarah Turine
Thomas Turine: Batterie
Clément Laloy: voix / texte
17 minutes
2007

Dans le cycle des transpositions musicales, “Les Oiseaux” transpose des chants d’oiseaux très précis. Cette pièce se situe donc dans les suites d’une très large tradition musicale, l’une des lignées les plus pures de l’influence de la nature sur la musique, son origine première pourrait t’on dire. Si l’idée d’une divinité serait apparu à l’homme en regardant le ciel étoilé, la musique lui est fort certainement arrivée de l’oiseau. Transmission élémentaire de notre ancêtre animal. Du chant primitif, nous faisons notre raison esthétique. Parole de compositeur.

Ici, je travaille le Gonolex, le Sirili du désert, le Troglodyte musicien, le Corbeau flûteur pie, le Siffleur des montagnes, le tout interprété par quelques musiciens sensibles tels des Colibris.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s