2004 Inouï / Pierre Droulers

Inouï est l’extraordinaire dans l’ordinaire, ce qui dépasse la mesure mais aussi ce que l’on entend plus et que l’on ne voit plus dans la pléthore des sons et des images déversées. C’est de manifestations simples, de détails infimes, de choses ordinaires que Pierre Droulers veut nous entretenir en les extrayant provisoirement de leur discrétion naturelle. C’est de « la lumière que dégagent les expériences ordinaires et cette magie qui les illumine lorsque l’esprit se pose sur un corps réellement présent à l’ « autre » qu’il veut nous parler. C’est de résistance au terrorisme du spectaculaire que se nourrit son approche du spectacle vivant, comme un contrepoint a la surenchère médiatique.
C’est une danse de l’instant, des éléments minimaux épars aussi bien sonores que visuels, que la conscience est invitée à tisser. Les ingrédients se substituent les uns aux autres en un kaléidoscope mouvant au gré de jeux de relais, de décalages, d’anticipations. Dans Inouï, six personnages se décomposent et se recomposent, se démultiplient par petites touches subtiles.

Chorégraphie : Pierre Droulers
Assistanat et video : Arnaud Meuleman
Lumiere : Jim Clayburgh
Son et musique : Thomas Turine
Réflexions plastiques menées avec Ann Veronica Janssens et Michel François
Avec : Olivier Balzarini, Sébastien Chatellier, Suni Loschner, Saori Miyazawa, Marielle Morales, Michel Yang

photographies © Jean-Paul Lozouet

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s